Inondation
Photo : Kelly Sikkema, Unsplash

L’équipe de Geosapiens étend son modèle d’affaires à l’ensemble du pays

La modélisation des risques d’inondation bénéficiera des données satellitaires de l’Agence spatiale canadienne

La jeune pousse Geosapiens, issue de l’Institut national de la recherche scientifique (INRS), a le vent dans les voiles. Sa plateforme Web e-Nundation propose une cartographie en temps réel permettant de prévoir et de gérer les risques d’inondations pour les infrastructures, l’immobilier et les populations. La clientèle visée par l’entreprise est composée d’assureurs, de municipalités et de citoyennes et citoyens qui souhaitent s’enquérir sur d’éventuels risques à leur propriété.

L’entreprise a annoncé avoir conclu un nouveau partenariat d’une valeur de près 300 000 $ du programme utiliTerre de l’Agence spatiale canadienne. Ce soutien lui permettra notamment d’utiliser les données satellitaires de l’Agence pour enrichir ses modèles et appliquer son expertise à l’ensemble du pays.

Misant sur l’expertise de recherche appliquée en télédétection et hydrologie du Centre Eau Terre Environnement, l’équipe de Geosapiens est composée notamment d’anciens étudiants et diplômés de l’INRS, Achem Agili, Anas El Alem (Ph.D. sciences de l’eau, 2015), Khalid Oubennaceur (Ph.D. sciences de l’eau, 2018) et Marion Tanguy (Ph.D. sciences de l’eau, 2017), du professeur Karem Chokmani et des professionnels de recherche Yves Gauthier, Jasmin Gill Fortin et Charles Tousignant.  

article paru dans Le Soleil

Contexte Actualité INRS

Retour à la liste des nouvelles