Depuis plus de 50 ans, l’INRS démontre sa grande pertinence comme catalyseur de recherche et d’innovation dans des secteurs jugés hautement stratégiques pour le développement économique, social et culturel du Québec.

Quelques contributions historiques de l’INRS

  • Planification hydrologique des barrages de la Baie-James.
  • Élaboration de la politique familiale québécoise qui a mené à la création du réseau des centres de la petite enfance, au développement de la Cité de la Biotech, à Laval.
  • Naissance du pôle montréalais en reconnaissance de la parole, précurseur du secteur névralgique de l’intelligence artificielle.

Des questions émergentes où l’INRS est chef de file

  • Assainissement des eaux et des sols
  • Valorisation des déchets industriels
  • Relations avec les Autochtones
  • Énergie et nouveaux matériaux
  • Interactions lumière-matière
  • Combinaison unique de l’ultrarapide et de l’infiniment petit
  • Développement durable

En savoir plus

L’INRS invente l’avenir.

Voici quelques-unes des priorités de développement de l’INRS :

Mise en place en région de leviers de développement en recherche scientifique, dans des secteurs stratégiques, en région, en collaboration avec des établissements partenaires (15 millions $ sur cinq ans) :

  • Enjeux autochtones
  • Déterminants de la santé durable
  • Numérique en appui au développement
  • Cybersécurité
  • Matériaux avancés et transition énergétique

Autres avenues explorées :

  • le Québec agroculturel, misant sur la nordicité et l’autonomie alimentaire;
  • un centre de pointe sur l’environnement et les changements climatiques;
  • l’aménagement d’un nouveau campus scientifique qui créera de nouvelles synergies entre les institutions de recherche et d’enseignement et l’industrie de la région montréalaise.